Médiathèque les Troubadours's Blog

Just another WordPress.com weblog

Coquelicontes 2015 mai 5, 2015

Filed under: Divers — mediathequelestroubadours @ 2:56

visuel_coquelicontes_2015Le festival itinérant du conte en Limousin animera la région limousin, pour la 19è fois, du 18 au 31 mai.

Pour cette nouvelle édition, la commune de Verneuil-sur-Vienne est heureuse d’accueillir,

avec le concours du CRL en Limousin et des trois conseils départementaux de la région,

quatre conteurs pour la soirée d’inauguration du festival.

En effet, Sabrina Chézeau, Ludivine Hénocq, Monsieur Mouch et Pascal Quéré

nous offriront une petite mise en bouche

le mardi 19 mai à 20h30 à la salle des fêtes de Pennevayre.

Entrée libre à partir de 6 ans (mais ce n’est pas que pour les enfants, loin de là ! ).

Durée approx. : 1h.

Un verre de l’amitié sera proposé à l’issue du spectacle et vous permettra de rencontrer les conteurs.

D’autres spectacles de contes seront proposés à Verneuil : le vénézuelien Victor Cova Correa viendra présenter sa « sieste enchantée » aux bouts d’choux de la crèche et du Relais Assistantes Maternelles et Jean-Yves Auffret contera « Picoti picota », ses histoires fermières et potagères, aux enfants des classes de maternelle.

Publicités
 

Mommy / Xavier Dolan

Filed under: Divers — mediathequelestroubadours @ 12:53

index

Une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, un adolescent TDAH impulsif et violent. Au coeur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de l’énigmatique voisine d’en face, Kyla. Tous les trois, ils retrouvent une forme d’équilibre et, bientôt, d’espoir.

Après l’excellentissime J’ai tué ma mère, voici le deuxième film dans lequel le jeune prodige québécois (26 ans seulement et déjà une filmographie impressionnante par sa qualité ! ) aborde le thème passionnant des difficultés de relation mère/fils… Il y retrouve ses actrices fétiches, Anne Dorval et Suzanne Clément, ainsi que la révélation du clip choc d’Indochine College boy, Antoine-Olivier Pilon.

fils2

Le film repose d’ailleurs sur l’interprétation des acteurs tous époustouflants, à commencer par Anne Dorval, extraordinaire de sincérité dans le rôle de cette mère dépassée mais qui continue d’aller de l’avant, tandis que son fils, hyperactif et vraie bombe à retardement, interprété par Antoine-Olivier Pilon, crève l’écran par sa présence d’une violence inouïe ! Ce duo est, de plus, accompagné d’un troisième numéro, Suzanne Clément, la voisine, bien plus en demi-mesure mais qui apporte aux deux autres un semblant d’équilibre en dépit de son traumatisme personnel qui lui cause un trouble du langage.

troisbis

Ces trois personnages, qui souffrent tous d’exclusion sous des formes différentes, vont (ré)apprendre à vivre ensemble et à construire leur vie. Les rapports mère/fils mêlent la plus grande cruauté verbale et physique à une forme de tendresse et d’amour indéniable et, à des scènes de grande tension, se succèdent des moments de pure grâce comme celle où ils se mettent à chanter et danser sur « On ne change pas » de Céline Dion !

Bref, un chef d’oeuvre, à découvrir (avec le reste la filmographie tant qu’à faire…) mais âmes sensibles, soyez prévenues, malgré les bulles pop, tout n’est pas rose bonbon dans les films de Xavier Dolan.