Médiathèque les Troubadours's Blog

Just another WordPress.com weblog

Prisoners de Denis Villeneuve juillet 19, 2014

Filed under: Coup de coeur — mediathequelestroubadours @ 2:38

Au cours de cette même séance « coup de projecteur », ma collègue de Rochechouart a présenté ce film :

21028038_20130813155654441.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx  Très honnêtement, Hugh Jackman et Jake Gyllenhaal au casting ne suffisent pas à susciter mon envie de regarder un film (oui, j’avoue, je suis difficile parfois). En revanche, le nom de Denis Villeneuve, réalisateur du brillantissime Incendies qui m’avait totalement bouleversée et que je ne saurais que trop vous recommander, a tout de suite retenu mon attention aussi ai-je écouté Isabelle très attentivement et embarqué le DVD dans la foulée.

 

Bande annonce

 Anna et Joy, deux fillettes de 6 ans, ont disparu sans laisser de traces. Pour l’inspecteur Loki, la thèse du kidnapping est plus que certaine suite aux témoignages des proches des deux enfants. Un suspect conduisant un camping-car est rapidement arrêté mais, faute de preuves, il est relâché quelques jours plus tard, entraînant la colère de Keller Dove, le père d’Anna. Persuadé que le policier en charge de l’affaire a bâclé l’enquête, ce père de famille aveuglé par sa douleur se met en tête de faire sa propre justice en enlevant l’homme qu’il croit être derrière la disparition de sa fille.

Deux conceptions s’affrontent dans ce film : la loi, incarnée par le flic en charge de l’affaire, et l’émotion – la douleur viscérale- incarnée par le père, citoyen américain exemplaire prêt à tout pour protéger sa famille, se transforme peu à peu en bourreau.

Suspense et rebondissements, la caméra filme des personnages perdus et impuissants, qui doivent agir dans l’urgence quitte à perdre tout principe d’humanité. L’ambiance est terrible, la lumière blafarde, le froid, la pluie et la nuit contribuent à cette atmosphère glauque et lourde.

Sombre, terrifiant et poignant, ce film me hantera longtemps. Je ne vous cacherai pas qu’à la fin j’ai été vérifier que mes enfants dormaient paisiblement dans leur chambre et que j’ai très mal dormi derrière. N’empêche que ça reste un film à voir absolument et que je ne manquerai pas de voir Enemy, le prochain film du cinéaste canadien.

Publicités
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s