Médiathèque les Troubadours's Blog

Just another WordPress.com weblog

Livres à lire les doigts de pied en éventail juillet 5, 2013

Filed under: Coup de coeur — mediathequelestroubadours @ 3:46

L’été arrive, le soleil sort (début juillet, mieux vaut tard que jamais…), les vacances commencent et forcément l’envie de lire, à la plage ou sur un transat, des livres « pas prise de tête » se fait sentir. Voici quelques suggestions de romans à lire pour sourire et se détendre :

Complètement cramé ! / Gilles Legardinier

Andrew Blake est las, ceux qu’il aime disparaissent un à un. Il ne se sent plus à sa place. Il veut en finir et quitte la direction de son entreprise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il a rencontré sa femme. Là, il va aller de surprise en surprise entre les étranges emplois du temps de sa patronne, le régisseur fou, la cuisinière explosive et la femme de ménage perdue.

Un hymne à la vie poignant, hilarant, qui réconcilie avec le monde.

et/ou Demain j’arrête / Gilles Legardinier

La soirée organisée pour célébrer le 3e divorce de Jérôme avait bien commencé. Dans cette ambiance détendue, un inconnu demande à Julie ce qu’elle a fait de plus idiot dans sa vie. Julie a fait des trucs stupides, mais cela n’est rien comparé aux choses délirantes qu’elle va tenter pour approcher son nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu. Chaque jour elle va prendre davantage de risques.

Découvrez pourquoi l’héroïne fantasque de ce roman a une profonde aversion pour les chats et les chapeaux péruviens.

Combien veux-tu m’épouser ? / Saphia Azzeddine

Une île privée des Seychelles. Tatiana, « bécasse sentimentale », rencontre Philip, un garçon bien de sa personne ; ils sont beaux, elle est riche, ils s’aiment et décident de se marier. Leur histoire a tout du conte de fées, oui… mais celui-ci est écrit par Saphia Azzeddine, experte en démolitions. Des plages de sable fin aux coulisses du mariage, de Los Angeles à Paris, et de la meilleure copine à la femme de ménage, chaque personnage prend la parole, comme un chœur de pleureuses, et décrit ce couple en chemin vers l’autel. Sur la scène mondaine, les acteurs de cet univers d’ultra-riches et d’égoïstes liftés s’affrontent et s’esquivent dans une satire sociale aussi drôle que cruelle.

Saphia Azzeddine fait mouche avec ses répliques bien senties et son humour ravageur. Qui a dit que c’était pas bien de se moquer ?

Week-end surprise / Agnès Abécassis

Une semaine dans la vie d une femme, entre crises de nerfs, crises de rire, et crise tout court. Une comédie romantique à l’anglaise, drôle et tendre, à emmener avec soi en week-end !

A qui le tour ? / Murielle Renault

Ce sont 5 gagnants du Loto, des GRANDS gagnants, plus d’un million chacun, voire plusieurs dizaines. Ils se rencontrent par l’entremise de la Française Des jeux, sympathisent et vont jusqu’à passer des vacances ensemble… et puis patatras, la vie les rattrape et c’est la cata. Sont-ils victimes d’une malédiction ?

Les tribulations d’une bande de nouveaux riches (façon Groseille pour certains). A qui le tour ? Moi, je passe le mien…

Publicités
 

Pierre Lemaître

Filed under: Coup de coeur — mediathequelestroubadours @ 2:52

Non, les bibliothécaires n’ont pas le temps de tout lire et loin de là (voir un post précédent) alors forcément on passe parfois à côté d’auteurs assez incontournables ou, tout du moins, on peut mettre beaucoup de temps avant de s’attaquer au premier roman.

Certains d’entre vous le connaissent sûrement déjà (mais pas tous j’ai remarqué! d’où ce post…) mais avis aux autres grands amateurs de polars (français) : ne manquez pas de découvrir Pierre Le maître, auteur collectionneur de prix littéraires policiers depuis quelques années.

La trilogie Verhoeven

travailalexsacrifices

Ce sont les romans par lesquels j’ai attaqué « le maître »  (et il est préférable de respecter l’ordre même s’il s’agit à chaque fois d’une nouvelle enquête) et découvert l’univers de Camille Verhoeven, antihéros par excellence – on est très très loin du super flic -,  qui se spécialise malgré lui dans les affaires les plus sordides et les plus alambiquées. Ames sensibles s’abstenir…

Travail soigné : Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D’autres crimes se révèlent, horribles, gratuits… La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la « méthode Verhoeven ». Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes mais celle-ci va le placer totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail.

Alex : Cette histoire terrifiante commence par l’enlèvement d’une jeune femme et sa séquestration dans d’horribles conditions. Que connaissons- nous d’elle ? Rien. C’est ce que le commandant Verhoeven constate lorsqu’on lui confie cette affaire. Au fil de son enquête, les masques tombent, les secrets se dévoilent. Alors se profile une vengeance implacable, où les tenants et les aboutissants ne sont pas forcément ceux que l’on croit.

Sacrifices : Le roman débute par le hold-up hyper violent d’une bijouterie. Une victime : Anne, une femme qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Tabassée, criblée de balles, démolie, défigurée, elle va survivre. Pour Camille, c’est l’affaire de trop, celle qui signe son retour en enfer (référence à son passé) car, ce que ses rares amis et sa hiérarchie ignorent, c’est qu’Anne est sa compagne. De ce fait, il ne devrait pas s’occuper de cette affaire. C’est pourtant ce qu’il va faire, clandestinement, avec rage. Bien sûr, cette histoire de hold-up a priori banale cache bien d’autres choses. Camille veut comprendre, tant pis s’il y perd son âme car il est prêt à tout pour sauver la femme qu’il aime.

Autres romans

robdecadres Robe de marié (non, non, il ne manque pas de « e », la robe est bien au marié ! ) Rien à voir avec le mariage pour tous, nous avons ici à faire à un récit un tantinet angoissant (parce que réaliste) : celle d’un psychopathe qui prend le contrôle total de la vie de sa victime. A devenir parano…

Cadres noirs : L’histoire d’un cadre d’une cinquantaine d’années qui, après 3 ans de chômage et de petits boulots humiliants, postule pour un entretien d’embauche à la hauteur de ses attentes. Mais l’entreprise qui recrute a une idée bien précise derrière la tête… Attention au massacre !

 

Bref, spécialiste des retournements de situation (la victime n’est pas toujours celle que l’on croit !), Pierre Lemaître est définitivement un auteur qui gagne à être connu… NB : en revanche, ses 4è de couverture eux gagneraient à ne pas être lus avant d’avoir terminé les romans. Vous êtes prévenus…