Médiathèque les Troubadours's Blog

Just another WordPress.com weblog

Et les gagnants sont… juin 18, 2013

Filed under: Actualité,Animation,Evènement — mediathequelestroubadours @ 3:59

Le prix littéraire d’album jeunesse Je lis j’élis, organisé conjointement par la Bibliothèque Départementale de Prêt, le Conseil Général et les médiathèques de la Haute-Vienne, vient de clore sa 6è édition. A Verneuil, nous nous sommes engagés pour la 3è fois et le succès est au rendez-vous puisque l’ensemble des classes – soit 19 au total – y a participé. Sur 5 700 élèves participants, nous sommes une des communes les mieux représentées avec 501 enfants votants. Alors, assez logiquement, les résultats verneuillais sont à l’image des résultats départementaux…

Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs et commençons par quelques explications pour vous rappeler le déroulement du prix :

Une trentaine de bibliothécaires du département se réunissent fin juin pour choisir 3 lots de 5 albums (1 lot pour les maternelles et les CP, 1 lot pour les CE, 1 lot pour les CM) parmi un choix très vaste d’albums parus dans l’année. Dès la rentrée suivante, ces livres sont présentés à la médiathèque aux enfants et aux enseignants. Par la suite, ces albums circulent chez les élèves,  sont lus et relus en classe, font même parfois l’objet d’ateliers d’arts plastiques ou d’écriture.  Au mois de mai, l’heure du choix a sonné. L’équipe de la médiathèque se rend dans chacune des écoles pour un vote très protocolaire : les bulletins de vote sont imprimés, les cartes d’électeurs distribuées à chacun, les listes d’émargement solennellement signées (je soupçonne d’ailleurs certains d’avoir déjà commencé à imiter la signature de leurs parents!), les enveloppes, l’urne et les urinoirs isoloirs prêtés par la Mairie. Puis on procède au dépouillement, classe par classe. L’occasion de faire un peu de mathématiques et d’aborder des notions telles que le vote blanc et le vote nul. Après ça, je m’amuse à faire quelques additions et j’envoie le tout à la Bibliothèque Départementale de Prêt qui s’occupe de recueillir les résultats de chaque école participante et de faire les totaux.

salle CG

Enfin, la proclamation des résultats se fait de manière très officielle au siège du Conseil Général (et nous nous asseyons d’ailleurs dans les sièges – très confortables – des conseillers généraux), proclamation à laquelle certains auteurs du prix ont été conviés (Michaël Escoffier, Edouard Manceau, Didier Jean et Zad cette année) et au cours de laquelle les élus désignent les gagnants. Cette petite cérémonie, à laquelle assiste environ 200 enfants venus de 4 établissements du département, est suivie d’un spectacle (Histoires de signes de la Compagnie Les singuliers associés), d’une visite – au pas de course – du CG et d’un goûter (du moins pour ceux qui ne le ratent pas en passant du temps à discuter avec les auteurs. Pfff, même pas de regret, on a au moins eu les dédicaces pour vous !).

auteurs bis

Et voici donc les résultats du vote de l’édition 2012-2013 (consultables sur le site du CG87) :

Maternelle et CP

  • 1er prix : Oh non, George !
    Chris Haughton, T. Magnier, 728 voix

  • 2e : Un mammouth dans le frigo
    Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, L’Ecole des loisirs, 631 voix
  • 3e : Oiseau et croco
    Alexis Deacon, Kaléidoscope, 440 voix
  • 4e : Merci le vent !
    Edouard Manceau, Milan jeunesse, 273 voix
  • 5e : Je peux le faire
    Satoe Tone, Passe partout, 206 voix

CE1 et CE2

  • 1er prix : Le livre abominable
    Noé Carlain et Ronan Badel, Ed. Sarbacane, 530 voix

  • 2e : Quand le loup a faim
    Christine Naumann Villemin- Kris Di Giacomo, Kaléidoscope, 391 voix
  • 3e : Ze vais te manger
    Jean-Marc Derouen – Laure Du Fay, Frimousse, 390 voix
  • 4e : Le Moustoc
    Mickaël Escoffier- Matthieu Maudet, Frimousse, 270 voix
  • 5e : Mon ballon
    Mario Ramos, Ecole des Loisirs, 227 voix

CM1 et CM2

  • 1er prix : Le bus de Rosa
    Frabizio Silei- Maurizio A.C. Quarello, Sarbacane Editions, 519 voix

  • 2e : Pas de ciel sans oiseaux
    Rémi Courgeon, Mango- Jeunesse, 446 voix
  • 3e : Le magasin des souvenirs
    Jeanne Taboni Misérazzi- Didier Jean & Zad, 392 voix
  • 4e : Sept bouteilles à la mer
    Ahmad Reza Ahmadi – Rashin Keirieh, Rue du monde, 94 voix
  • 5e : Akim court
    Claude K. Dubois, L’école des loisirs, 78 voix

Et dans 10 jours, c’est (déjà!) reparti pour un tour avec la sélection des 15 albums de l’édition 2013-2014…

Publicités
 

Philippe-Henri Turin juin 15, 2013

Filed under: Animation,Evènement — mediathequelestroubadours @ 3:13

« Tourlou ! ». C’est ainsi que l’original sieur Turin ne manque jamais de nous saluer et ce, dès le premier contact. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne manque ni de naturel ni de décontraction : nature peinture comme on dit… L’avantage c’est que l’on se sent tout de suite à l’aise en sa compagnie.

sélection 1sélection 3

Vous vous demandez  probablement qui est ce monsieur dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler tant il est vrai, qu’à moins d’avoir des motivations professionnelles, on retient rarement le nom des auteurs/illustrateurs jeunesse. Mais si vous avez des enfants de 9 à 11 ans, demandez-leur de vous parler de Charles, ce petit dragon poète qui a remporté haut la main le prix départemental Je lis j’élis en juin 2012. Pour la plupart totalement conquis, ils ne manqueront vraisemblablement pas de vous parler de Philippe-Henri, l’illustrateur que les élèves de CE2 et CM1 (4 classes 1/2) ont eu la chance de rencontrer lors de la journée marathon du vendredi 7 juin. Journée marathon car P-H est un vrai moulin à parole et a allègrement dépassé à chaque fois l’heure impartie, l’obligeant à enchaîner les groupes sans même prendre le temps de faire une pause. Quelle énergie ! Du coup, son seul regret de la journée : il n’a pas pu prendre le temps de faire des dédicaces personnalisées aux enfants (il en a quand même fait une pour chaque classe). Mais pour le reste, il a vraiment donné de sa personne et répondu franchement aux questions des enfants. Intarissable sur son métier, il a même abordé des notions qu’il ne pensait pas aborder avec des enfants de cet âge-là (champ, contre-champ, plongée, contre-plongée, la décomposition de la lumière par un prisme, etc.) car ces derniers ont fait preuve de beaucoup de curiosité. Et même s’il a beaucoup fait sourire les enfants, il n’a pas que fait le clown toute la journée, allant même jusqu’ à parler sans langue de bois de la réalité économique et sociale du monde de l’édition.

 

sélection 2sélection 4

Bref, un personnage haut en couleur, à l’image de son héros aux grandes ailes déployées.

Un grand merci à Philippe-Henri pour sa bonne humeur et son dynamisme, aux enseignants pour leur accueil et leur préparation et aux enfants pour l’intérêt qu’ils ont manifesté, la plus belle des récompenses.

A qui le tour l’année prochaine ?

 

 

 

 

 

[Pour info, un tome 2 – Charles prisonnier du Cyclope – est sorti en fin d’année dernière et un tome 3 est en préparation. Je vous vois venir, vous vous dites : « eh ben, ils ont trouvé le bon filon »! et bien posez-vous une bonne demi-heure avec P-H Turin et vous verrez que ce n’est pas un métier qu’on fait pour la gloire et pour l’argent : pour un album vendu 20€, il touche 0.80€. Ai-je oublié de préciser qu’il a travaillé dessus pendant 16 mois?]

 

 

 

Coquelicontes 2013 – Amandine Orban de Xivry juin 4, 2013

Filed under: Animation,Evènement — mediathequelestroubadours @ 1:56

Et de 3 !

DSCN0466

Voilà le festival qui, un jour avant le goûter de clôture à Saint-Victor-en-Marche (23), s’achève à Verneuil par notre première balade contée au Parc des Troubadours. Pas mécontente de l’avoir organisée le dernier week-end car de toutes les balades contées auxquelles j’ai pu assister au cours de la quinzaine c’est la première qui a pu avoir lieu en extérieur ! Je ne vous cacherai pas que les jours qui ont précédé ont été empli de doutes. Météo France annonçait « de rares averses », allez savoir quand précisément elles allaient tomber ! Samedi matin, en revanche, la décision était claire et nette : on le fait en extérieur. Et voilà qu’à 14h, pendant les repérages avec la conteuse, un gros nuage noir pointe le bout de son nez et commence à arroser les nôtres. Hésitation… et puis, bon, allez, tant pis, le vent semble de notre côté alors on le tente ! Sans regret car ça fait un bien fou d’être dehors, de prendre l’air et ça donne une toute autre dimension à la représentation.

Nous étions donc une cinquantaine à écouter les contes traditionnels de la belge Amandine Orban de Xivry au bord de l’eau et au milieu des herbes folles (on avait prévu la bâche quand même!).

DSCN0451Amandine Orban

 

 

 

 

 

 

 

Bon, pour la petite anecdote, j’ai quand même fini l’après-midi trempée comme une soupe car il est tombé des trombes d’eau pile poil au moment où je retirais les panneaux mais, ce n’est pas grave, l’essentiel étant que le ciel ne nous soit pas tombé sur la tête pendant les contes ou au beau milieu du week-end. Je crois qu’on retentera quand même le concept de balade contée dans le futur…